Nouvelles

Nouvelles récentes dans le secteur de l'établissement en Ontario

Nous affichons aussi des résultats d'études, des rapports, des annonces du gouvernement et plus encore.

Ressources - Un Plan d’action pour les langues officielles, à quoi ça sert?

Inès Lombardo • L’Express • 24 octobre 2022

Depuis 20 ans, le Plan d’action pour les langues officielles a des effets sur le quotidien des francophones en situation minoritaire. Mais de quelle façon?

Depuis 2003, quatre Plans très différents auront aidé, voire créé des programmes venant en aide aux francophones.

Le CSCHN souhaite être au cœur de la vie des francophones

Le Regional 10/18/2022

Le Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara (CSCHN) tenait son assemblée générale annuelle virtuellement le lundi 19 septembre.

Il s’agissait d’une occasion pour les membres des régions desservies par l’organisme de prendre connaissance des activités et programmes offerts au cours de la dernière année. L’assemblée était présidée par le président de l’organisme, Ernest Ndabahagamye.

Plus de 60 Mexicains « secourus » après des raids policiers dans le Sud de l’Ontario

Radio-Canada 19 octobre 2022

Le consulat du Mexique à Toronto a récemment informé que 63 Mexicains ont été « secourus » lors de deux raids distincts de forces de l’ordre dans le nord de Toronto et à Thorold, à l’ouest de Niagara Falls au cours du mois de septembre. Ces personnes auraient été victimes de travail forcé.

Un premier centre de Service Ontario géré par des Autochtones

Radio-Canada 18 octobre 2022

Un tout premier centre de Service Ontario géré par des Autochtones a été inauguré officiellement mardi dans la Première Nation de Serpent River.

Le centre est géré par l'organisme Niigaaniin, qui offre des services sociaux.

Sa directrice Elizabeth Richer explique que la demande d'un tel centre avait été formulée au gouvernement de l'Ontario depuis quelques années.

Qui peut être élu à un conseil scolaire francophone en Ontario?

Anne-Marie Trickey Radio Canada 18 octobre 2022

À l'aube des élections scolaires, le cas de deux candidats au conseil scolaire Viamonde qui ne parlent pas français suscite des réactions au sein de la communauté franco-ontarienne. Selon des experts en droit, il y a plusieurs critères pour siéger à un conseil scolaire francophone et avoir un lien avec la langue de Molière en est un important.

Du « racisme » à Immigration Canada

Romain Schué Radio Canada 18 octobre 2022

« [Immigration Canada] reconnaît qu’il y a du racisme au Canada ainsi qu’au sein de sa propre organisation. »

Les mots sont forts et expliqueraient, en partie, le taux important de refus de permis d’étudiants visant des ressortissants africains francophones souhaitant venir au Canada, et particulièrement au Québec.

Des manifestants réclament à nouveau la régularisation des sans-papiers

Radio-Canada 16 octobre 2022

Des manifestants se sont rassemblés à Toronto dimanche devant le bureau de la vice-première ministre du Canada, Chrystia Freeland, pour demander au gouvernement fédéral de régulariser le statut des sans-papiers au pays.

La majorité des personnes sans papiers contribuent à l'économie du pays, disent-ils, malgré un statut d’immigration qui n'est plus valide.

Étudiants étrangers : la levée du plafond des heures de travail bien accueillie

Radio-Canada 12 octobre 2022

À partir du 15 novembre, le gouvernement fédéral lèvera temporairement les limites sur les heures de travail hors campus pour les étudiants étrangers. Cette décision est bien accueillie par ces derniers en Saskatchewan. Certains souhaitent que cette mesure soit permanente.

Selon le ministre fédéral de l’Immigration, Sean Fraser, plus de 500 000 étudiants étrangers pourront travailler plus de 20 heures par semaine jusqu’au 31 décembre grâce à ce projet pilote.

Étudiants étrangers, travailler plus de 20 heures est devenu une nécessité

Radio-Canada le 9 octobre 2022

Des étudiants et des employeurs torontois applaudissent la décision d’Ottawa de lever temporairement la limite de 20 heures hebdomadaires de travail pour les étudiants. Pour eux, le coût des frais de scolarité, de l'hébergement et de la nourriture notamment, rendait impossible pour les étudiants de travailler si peu. Ils espèrent toutefois que ça ira au-delà de 2023.