Le gouvernement du Canada augmente le soutien aux enfants et aux adolescents victimes de mauvais traitements et de violence en Ontario en réponse à la pandémie de COVID-19

Source : 
Ministère de la Justice Canada

15 octobre 2020 – Les Canadiennes et les Canadiens s’attendent à vivre dans une société où le système de justice pénale est juste, impartial et répond aux besoins des victimes. Cela est d’autant plus important lorsque les victimes ou les témoins de mauvais traitements et de violence sont des enfants et des adolescents. La pandémie de COVID-19 a établi clairement qu’il est essentiel de fournir un soutien permanent aux personnes les plus vulnérables.

Aujourd’hui, le ministre de la Justice et procureur général du Canada, a annoncé un soutien financier de 363 936 $ pour l’exercice 2020-2021 à cinq centres d’appui aux enfants (CAE) et centres d’appui aux enfants et à la jeunesse (CAEJ) en Ontario. Ce soutien permettra à ces centres de mieux répondre aux besoins des enfants, des adolescents et de leur famille découlant de la pandémie de COVID-19. Les fonds permettront aux CAE d’avoir accès aux ressources dont ils ont besoin de toute urgence pour embaucher du personnel supplémentaire, se procurer de l’équipement de protection individuelle, répondre aux besoins de nettoyage, offrir de la formation, faire des achats d’appareils technologiques ou des mises à niveau de la technologie existante afin de mieux répondre aux besoins des clients à distance, et adapter temporairement les locaux à bureaux pour respecter les lignes directrices en matière de santé publique sur la distanciation physique.

Les enfants et les adolescents victimes de mauvais traitements ou de violence ont besoin d’espaces sûrs et confortables où ils peuvent obtenir des services adaptés à leurs besoins. Ces centres souhaitent minimiser les traumatismes attribuables au système en offrant aux jeunes victimes et à leur famille des installations adaptées à leurs besoins pour qu’ils puissent obtenir de multiples services, idéalement sous un même toit.

L’initiative des CAE verse des fonds à un certain nombre d’organismes non gouvernementaux qui offrent des services aux victimes et dont les programmes et les activités concordent avec les priorités du Fonds d’aide aux victimes qui est géré par le ministère de la Justice Canada.