L’Ontario maintient le gel des droits de scolarité pour les études collégiales et universitaires

Source : 
Ministère des Collèges et Universités

30 avril 2021 — Le gouvernement de l’Ontario maintient le gel des droits de scolarité aux niveaux collégial et universitaire durant une année supplémentaire, ce qui allégera davantage le fardeau financier des familles et des étudiantes et étudiants et leur donnera une plus grande stabilité en leur assurant un accès abordable à l’éducation postsecondaire.

Ce gel d’un an des droits de scolarité pour les résidentes et résidents de l’Ontario fait suite à la réduction de 10 % des droits de scolarité offerte pour 2019‑2020, une mesure sans précédent en Ontario, puis au gel d’un an instauré pour 2020‑2021. Ces réductions, qui contribuent à rendre l’éducation postsecondaire plus abordable pour les familles et les étudiantes et étudiants ontariens, sont les plus audacieuses de l’histoire de la province. Grâce à elles, les étudiantes et étudiants ont grosso modo 450 millions de dollars de moins à payer en droits de scolarité comparativement à l’année 2018‑2019.

Outre la mesure de gel, il sera de nouveau possible pour 2021-2022 d’augmenter de 3 % les droits de scolarité des étudiantes et étudiants qui viennent d’autres provinces ou territoires du Canada.

Faits en bref

  • Les droits de scolarité moyens en Ontario ont augmenté de beaucoup depuis le milieu des années 1990. Avant la réduction appliquée en 2019‑2020, les droits à payer pour fréquenter une université ontarienne dépassaient ceux de toutes les autres provinces. Aujourd’hui, l’Ontario est descendu au troisième rang au Canada pour les études de premier cycle, et au deuxième rang pour celles des deuxième et troisième cycles.
  • Les étudiantes et étudiants inscrits à un programme universitaire de premier cycle en arts et sciences paieront en moyenne 660 $ de moins en droits de scolarité que s’il n’y avait pas eu de réduction et de gel.
  • Afin de soutenir les étudiantes et étudiants ainsi que le secteur de l’éducation postsecondaire durant la pandémie de COVID-19, le gouvernement de l’Ontario a :
    • octroyé 106,4 millions de dollars aux collèges et aux universités financés par les fonds publics pour les aider à faire face aux répercussions financières de la crise sanitaire en 2020-2021;
    • alloué aux collèges et aux universités financés par les fonds publics une enveloppe de 466 millions de dollars sur trois ans, à compter de 2020-2021, afin qu’ils puissent effectuer les travaux essentiels d’entretien, de réparation, de modernisation et de renouvellement;
    • alloué dès le début de la pandémie 25 millions de dollars aux collèges, aux universités et aux établissements autochtones financés par les fonds publics pour les aider à gérer les répercussions immédiates de la COVID-19;
    • investi 10,25 millions de dollars de plus que les années précédentes dans l’amélioration des services de santé mentale pour les étudiantes et étudiants de niveau postsecondaire;
    • mis en œuvre une stratégie pour l’apprentissage virtuel de 50 millions de dollars qui vise à élargir l’accès à une éducation « conçue en Ontario » de grande qualité, adaptée aux besoins et compétitive à l’échelle mondiale;
    • annoncé l’octroi de 59,5 millions de dollars sur trois ans dans la stratégie de microcertifications de l’Ontario, qui vise à aider les gens à se recycler et à parfaire leurs compétences pour trouver un nouvel emploi.