L’apprentissage autochtone pour les élèves ontariens de 1re et de 3e année

Source : 
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1828003/ecole-ontario-autochtones-apprentissage-cursus-programme


29 septembre 2021

Le ministre ontarien de l’Éducation, Steven Lecce, et celui des Affaires autochtones, Greg Rickford, annoncent un renforcement de l’apprentissage sur les questions autochtones à l’école.

Ils expliquent également que l’avenir de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation dans la province sera déterminé en consultation avec les leaders des Premières Nations.

En conférence de presse, M. Lecce a assuré que le curriculum obligatoire en matière d’apprentissage autochtone commencera dès la 1re année et sera aussi développé pour les élèves de 3e année, d’ici septembre 2023, comme c’est déjà le cas pour les classes supérieures de l’élémentaire.

Les programmes seront élaborés en collaboration avec des partenaires autochtones, des aînés et d'autres intervenants du secteur de l’éducation.

Nous voulons faire avancer la réconciliation de manière significative, a déclaré le ministre de l’Éducation.

Les prochains programmes-cadres d’études sociales des 1re et 3e années devraient aborder :

le rôle de la famille et la résilience dans les collectivités et les nations des Premières Nations, des Métis et des Inuit;
les réalités historiques et contemporaines des Premières Nations, des Métis et des Inuit;
les relations et les liens entre les peuples autochtones et la terre;
le système des pensionnats, ainsi que la réappropriation et la revitalisation de l’identité, de la langue, de la culture et des liens communautaires.
La directrice générale de la Nation métisse de l’Ontario, Joanne Meyer, s’est dite réjouie de ce partenariat avec l’Ontario qui nous permettra de créer, de renforcer et de prioriser le contenu et l’apprentissage autochtones dans les écoles de l’Ontario.

Par ailleurs, l’Ontario s’engage à débloquer près de 24 millions de dollars pour l’année scolaire en cours afin de développer des possibilités d’éducation sûres, adaptées à la culture et favorables aux élèves autochtones dans toute la province.

Une révision du cursus scolaire ontarien avait déjà été entamée par l’ancien gouvernement libéral pour répondre aux recommandations de la Commission de vérité et réconciliation.

Mais peu après son entrée en fonction à l’été 2018, le gouvernement Ford avait annulé des séances d’écriture des nouveaux programmes scolaires, prévues avec la participation de la communauté.

Un an plus tard, les progressistes-conservateurs mettaient en place un nouveau cursus autochtone pour les élèves de la 9e à la 12e année, critiqué par plusieurs groupes qui dénonçaient notamment le manque de consultation.

Le 30 septembre en Ontario, férié ou non?

La réflexion autour de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, dont l’Ontario a refusé de faire un jour férié, doit se poursuivre en consultation et avec le consensus des peuples autochtones, a déclaré le ministre Rickford.

Nous avons demandé à tous les conseils scolaires de l'Ontario que cette journée à l’école soit une occasion d'apprentissage [des perspectives autochtones]. Et ce n'est pas un seul jour, ce doit être tous les jours, a appuyé Steven Lecce.