Calendrier de la deuxième phase pour être éligible à un rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19

Source : 
Ministère de la Santé

29 avril 2021 — Grâce à une hausse stable et fiable de l’approvisionnement en vaccins à compter de la semaine prochaine, la province et ses partenaires ont maintenant la possibilité non seulement d’offrir un plus grand degré de certitude quant au déploiement du vaccin par l’Ontario, mais d’accélérer aussi l’échéancier afin de vacciner davantage de personnes.

Voici un calendrier anticipé pour élargir l’admissibilité à prendre un rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 au cours du prochain mois, qui sera évalué à nouveau avant de passer à une nouvelle tranche d’âge.

Semaine du 26 avril Semaine du 3 mai Semaine du 10 mai Semaine du 17 mai Semaine du 24 mai
Méthode d’attribution

75 % pour l’ensemble des circonscriptions sanitaires + 25 % pour les points chauds

50 % pour l’ensemble des circonscriptions sanitaires + 50 % pour les points chauds

50 % pour l’ensemble des circonscriptions sanitaires + 50 % pour les points chauds

Attribution en fonction du nombre d’habitants3

Attribution en fonction du nombre d’habitants3

Tranche d’âge provinciale

30 avril :

La tranche d’âge des 55 ans et +

La tranche d’âge des 50 ans et +

La tranche d’âge des 40 ans et +

La tranche d’âge des 30 ans et +

18 ans et +

Tranche d’âge dans les points chauds

27 avril :

45 ans et + dans les points chauds2

18 ans et + dans les points chauds

Problèmes de santé

Conditions de santé à haut risque — continue

Conditions de santé à risque élevé

Conditions de santé à risque

Personnes ne pouvant pas travailler à domicile

29 avril :

Travailleurs des garderies autorisées

Groupe 1 des personnes ne pouvant pas travailler à domicile

Groupe 2 des personnes ne pouvant pas travailler à domicile

Notes :

1 N’inclut pas les 116 000 doses du vaccin J&J ni les doses additionnelles d’AstraZeneca; l’admissibilité au vaccin d’AstraZeneca reste pour les 40 ans et +

2 Les bureaux de santé publique peuvent continuer à cibler les 18 ans et + dans les points chauds grâce à des canaux d’acheminement alternatifs (p. ex. cliniques à l’hôpital et cliniques itinérantes)

3 L’attribution en fonction du nombre d’habitants sera calculée pour la population admissible restante dans chaque région pour assurer une égalité d’accès à l’échelle de la province.