À venir en Ontario : un programme-cadre de mathématiques visant un « retour aux éléments fondamentaux », une attention renouvelée sur les métiers spécialisés et une restriction de l'utilisation des téléphones cellulaires dans les salles de classe

Source : 
Gouvernement de l'Ontario


Communiqué de presse

La ministre de l'Éducation a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un programme-cadre de mathématiques plus solide et le renforcement de l'enseignement des disciplines STIM et de littératie financière, ainsi que l'amélioration des occasions d'apprentissage liées aux métiers spécialisés et une restriction de l'utilisation des téléphones cellulaires dans les salles de classe, à l'échelle de la province. Ces mesures sont au cœur de la nouvelle vision du gouvernement, L'éducation à l'œuvre pour vous, au bénéfice des élèves et des parents de la province.

Le plan du gouvernement de l'Ontario L'éducation à l'œuvre pour vous vise à moderniser le curriculum ainsi que les salles de classe et à permettre aux membres du personnel enseignant de mieux préparer les élèves pour les réalités du monde moderne.

La nouvelle vision prévoit de moderniser les salles de classe de l'Ontario et d'offrir aux élèves davantage d'occasions de se préparer pour réussir leurs études postsecondaires, leur apprentissage ou leurs formations ou bien intégrer le marché du travail. Le plan englobera les changements suivants :

  • Modernisation des salles de classe grâce à l'élargissement des services à large bande, à l'élaboration d'une nouvelle politique qui restreindra l'utilisation de téléphones cellulaires pendant les heures cours, sauf à des fins éducatives, et à l'actualisation de la méthode d'évaluation de l'apprentissage en mettant un accent renouvelé sur l'équité partout dans la province;
  • Introduction de changements modestes dans le financement de l'éducation afin que les ressources demeurent concentrées sur les élèves en salle de classe;
  • Soutien de la mobilité des enseignantes et des enseignants, transparence, équité et cohérence accrues et obligation de rendre des comptes au conseil scolaire en ce qui a trait aux pratiques d'embauche du personnel enseignant;
  • Maintien du nombre d'élèves par classe de la maternelle à la 3e année, par l'établissement d'une approche cohérente relativement à l'effectif des classes de la 4e à la 8e année et harmonisation de l'effectif des classes du secondaire avec les autres provinces et territoires du Canada, tout en introduisant une nouvelle méthode d'apprentissage électronique et en réduisant la pression que les conseils scolaires subissent d'installer les élèves dans des bâtiments préfabriqués ou de créer des classes à années multiples.

Réforme du curriculum qui inclura :

  • un nouveau programme-cadre de mathématiques axé sur les éléments fondamentaux en mathématiques pour toutes les années d'études;
  • un accent renouvelé sur les disciplines STIM, les métiers spécialisés et la littératie financière;
  • un programme-cadre d'éducation physique et santé moderne et adapté à l'âge des élèves qui permettra d'assurer leur sécurité.
  • Il existera des dispositions claires autorisant les parents à dispenser leurs enfants des cours de santé sexuelle, et des modules en ligne seront à la disposition des parents qui souhaitent discuter de sujets liés à la santé sexuelle à la maison lorsqu'ils estiment que leur enfant est prêt.

    Le gouvernement s'engage à discuter des éléments clés du plan proposé, notamment en ce qui a trait aux pratiques d'embauche et à l'effectif des classes, par l'intermédiaire d'un processus de consultation qui permettra aux partenaires de partager leur expertise, leurs expériences et leurs idées.

    Le gouvernement de l'Ontario a mené la plus vaste consultation publique sur l'éducation de toute l'histoire de la province. Plus de 72 000 contributions ont été recueillies au moyen de trois modes de réponse, à savoir soumettre un formulaire de soumission de commentaires, remplir un sondage en ligne ou participer à l'une des séances du forum téléphonique tenues dans toutes les régions de la province.